Un profil unique pour les métiers de la communication et des lettres

Conjointement ou séparément, j’embrasse une très large palette des métiers de la communication, de la philosophie et des lettres. Ayant gagné des compétences multiples et aiguisées au fil des années et à l’occasion de différentes occupations, de l’écriture, de la traduction vers l’anglais ou de la correction approfondie — contenus et formes — d’ouvrages littéraires et philosophiques d'auteurs parmi les plus qualifiés à l’analyse de données ou la coordination de projets, je me distingue par une approche de la communication en sa substance et vertu anthropologiques, politiques, positivement humaines. Comprise dans un goût marqué pour les missions de pédagogie, de transmission et pour le soin à accorder à la relation qu’elles développent, une formation solide et continue dans les sciences de l’homme me permet d'une part de voir, revoir et prévoir votre communication sur un plan très pratique, à la mesure de ses buts concrets et de ses objectifs plus ou moins immédiats, et à travers l’intégration de la variété de ses messages et de leurs modalités à une ligne politique (c’est-à-dire éditoriale, médiatique, mercatique) harmonisée, claire, ajustée, reconnaissable, aboutie, élégante et porteuse. D'autre part, sans discontinuité et grâce à une sérieuse com-préhension de ses enjeux cruciaux au regard des temps à venir, ce savoir-faire spécial me confère les jalons nécessaires pour la porter à un coup d’avance par l’anticipation de ses implications et responsabilités.

Depuis une quinzaine d'années, ma collaboration auprès de maisons d'édition, revues, associations et entreprises diverses comme consultant, coordinateur, médiateur, chef de projets, jeteur de ponts, polisseur, perfectionneur, créateur et metteur en scène d'idées, s'entend donc dans la particularité de l'unicité d'une action à double volet, portée aussi bien au souci de la rigueur formelle qu'à la justesse de la formulation et de l'articulation des contenus d'une communication que j'aide à discerner, peser, penser, transformer, traduire, accoucher. Cette particularité n'est pas seulement synonyme de continuité entre la forme et le fond, elle marque surtout la mesure de la qualité de votre message elle-même, c'est-à-dire la qualité de sa destination et de son sens extrinsèque, celle d'une expression dépassant toujours la formulation.

Versé dans les métiers de la Toile et familier à un grand nombre de logiciels utilisés au quotidien depuis les débuts d'Internet, l'acuité critique se conjugue chez moi à la maîtrise d'un large éventail d'outils techniques. Parallèlement à une expertise dans les matières littéraires qui me vaut la confiance de nombreux professionnels du milieu éditorial et plus généralement du livre, j'offre mes services multipolaires à des agences web et acteurs des secteurs culturels, universitaires, associatifs, journalistiques ou politiques, en portant tour à tour les casquettes de conseiller en communication, d'instructeur averti, de rédacteur, de graphiste ou encore d'animateur de communautés (community manager). Mes compétences étant transversales, toujours axées sur la relation, c'est-à-dire entendues dans une communication empathique toujours tournée vers la sollicitation du dialogue, je réponds finement encore aux attributions de la gestion de la relation avec la clientèle (GRC).

Une expérience qui échappe immanquablement à l'atrophie de sa pondération me permet concrètement d'assurer une multiplicité de tâches, par l'anticipation des tenants et aboutissants de métiers non ici listés et que je peux en partie réinventer. Au nombre d'entre celles que j'ai remplies spécifiquement : la direction d'une équipe de correction au sein d'un journal local, la réécriture textuelle et fonctionnelle d'une plateforme numérique d'exercices pratiques en sociologie pour le département de sciences politiques d'une université wallonne, la participation à l'édition ou la réédition, comme correcteur expert, d'articles et d'ouvrages, dont récemment Retour sur Maïdan, La guerre hybride de l’OTAN aux éditions du Retour aux sources ou L'Être contre l'Avoir pour sa reparution à la même maison. En plus de la rédaction ou de la réécriture comprises dans le forfait de mes relectures approfondies, j'écris aussi des articles ou courtes notes pour différents collectifs, que je réserve à de futures publications éventuelles. En 2015, j'ai encore lancé une plateforme d'éducation critique, par laquelle je tente d'apporter ma modeste contribution à la promotion impérative d'une critique essentielle via un rôle d'essayiste de textes critiques à visée didactique.

À rebours de ses emplois d'usage commun et des inclinations systémiques à l'aplanir aux nécessités de l'équivalence générale, la communication est anthropologique, historique, étymologique. À la fois reflet de la qualité de nos conditions d'existence et moyen objectivé de les transformer, la communication est critique et subversive en tant que puissance de conscience de transformation ou n'est rien. Elle n'est malheureusement, institutionnellement, souvent pas grand-chose : unidimensionnelle, sa réduction à un ensemble d'outils conformés à la rentabilisation d'un unique message imposé, celui de la réification en marche. Les opérateurs de cette communication-là, ressources humaines, sélectionnés pour qu'ils demeurent fatalement fantomatiques.

Ne pouvant que difficilement transiger avec la nécessité de me maintenir le plus juste possible, je réponds toujours avec franchise à mes interlocuteurs, mes pairs responsables en tant que pairs avant d'être de potentiels employeurs ou clients. La qualité de relation humaine est le cœur vivant de toute mission de communication bien entendue. M'efforçant de maintenir l'humain au cœur de toutes mes activités dont l'aspect relationnel prime, considérant avec Jules Renard qu'il convient de dompter la vie par la douceur, je considère la gentillesse, la courtoisie et l'altruisme, la gentillesse, la courtoisie et l'altruisme dans leur constance comme les piliers de tout mouvement authentiquement humain et voies royales du sapement des raisons chosifiantes. La réappropriation de celles-ci ne s'entend pas en queue de comète de la lutte contre l'impérialisme des idées mortes ou de nos aspirations vibrantes, elle en est très frontalement l'objet même, comme elle est l'objet fondamental de la communication elle-même. Cette attention-là, partie intégrante de sa polyvalence, participe minutieusement de la rareté de mon profil singulier.

Je rehausse la communication à sa véritable fonction. Vecteur de la relation humaine et de son souffle à retrouver, sa franchise comme sa courtoisie sont l'ouverture au monde, et donc les conditions de sa saisie. En précisant, délimitant et refondant les contenus de votre communication, qui quels que soient ses messages est toujours sciemment ou malgré elle porteuse d'idéologie, je lui rends un nouvel éclat, fait de votre marque une identité mieux objectivée. Par là précisément, je suis d'autant mieux capable de rester cantonné à un rôle plus circonscrit de technicien que j'assieds et distingue mieux à la fois dans ses attributions et ses limites que l'opérateur technique : si je peux par exemple écrire pour vous au plus haut niveau d'exigence tout en garantissant celui-ci, c'est parce que je ne connais pas seulement techniquement l'orthographe et la syntaxe, mais encore parce que je comprends les raisons de leurs règles et que je peux interroger la composition d'un objet communicationnel en sa logique interne comme en ses soubassements et ses frontières, le tout politique du monde, son extériorité qui ignorée fait d'une communication une communication d'abord étrangère à elle-même.

Prenez contact directement avec moi pour connaître mes conditions, me demander des extraits de travaux, en savoir davantage sur mes possibilités. Je me ferai certainement une petite joie de vous répondre.

Par ailleurs, je suis encore photographe de mariage et d'événements humains, où je trouve des voies d'expression éloignées des médiocrités du tertiaire.